La numismatique est l’étude ou la collection de pièces de monnaies, de jetons, de billets de banque ou de tout objet apparenté. On retrouve dans des textes historiques du 16è siècle les premières traces faisant trait à ce genre d’activité. Depuis le nombre de collectionneurs augmente et un véritable marché s’est créé. Même des instituts monétaires nationaux émettent chaque année des pièces destinées aux numismates ! Approchons de plus près cet univers.

La littérature numismatique.

Le premier livre de référence consacré au sujet se nomme “De Asse et partibus ejus”. Il fût particulièrement apprécié au point d’être traduit sur demande du roi François Ier sous le titre “Summaire ou Epitome du livre de Asse”. L’humaniste français Guillaume Budé avec son ouvrage “Ibellus de moneta graeca” datant de 1514 est un des précurseurs du genre. Apparaissent ensuite au 19è les premiers journaux périodiques consacrées aux monnaies. D’abord en Allemagne avec le B”lätter für Munzkunde” puis dans la foulée en France avec la revue numismatique ! Aujourd’hui, c’est aux Etats-Unis qu’existe la plus grosse société numismatique. L’American Numismatic Association (ANA) compte en effet plus de 33 000 membres et édite sa revue “The Numismatic” tous les mois depuis 1888.

Les collections célèbres.

Le fait de collectionner des moyens de paiement remonte à la Renaissance. À cette époque il était de mise de l’afficher! Parmi les collectionneurs connus de l’époque on compte les Médicis, la reine Christine de Suède ou encore Charles VI. Georges III se démarque des autres collectionneurs puisque sa collection constitue aujourd’hui une partie de la collection numismatique du musée de Glasgow en Angleterre ! Des sites marchands existent également recensant les monnaies les plus insolites. On compte parmi elles le « Ounce of Luck », une pièce de 1 pound incluant un véritable trèfle à quatre feuilles quottées à 130€ ! Ou encore le Dollar de la nativité frappé de la fameuse scène biblique.

Si ces monnaies sont à collectionner, le 3è millénaire et l’avènement des monnaies numériques rendra ces collections peut-être encore plus précieuse!

ipsum elit. libero tempus odio adipiscing in consequat.