De manière large, est définie comme monnaie toute unité ou instrument de mesure de la valeur d’échange d’un bien. Aristote au Ier siècle a-v. J.C. lui définit 3 fonctions principales : celle d’unité de compte, de réserve de valeur et d’intermédiaire d’échange. Mais en réalité la notion de monnaie existe depuis la nuit des temps. Du troc aux systèmes d’échanges modernes, voyons comment les hommes ont fait évoluer leur système d’échange.

La première monnaie : le troc !

En -9000 avant J.C., les hommes primitifs troquaient déjà les biens qu’ils avaient en trop contre ceux qui leur manquaient. À cette époque, on parle donc principalement de troc de blé ou de bétail. Mais ce système a pour inconvénient de rendre les négociations particulièrement longues, chacun devant s’accorder sur la valeur de son bien ! Une problématique s’impose dès lors. Comment trouver un objet que tout le monde voudrait posséder ? C’est là que l’idée de désigner un intermédiaire apparait. Au départ, l’Homme utilise différents objets. En 1100 avant J.C., en Chine, on retrouve les premières répliques miniatures de biens faites de bronze, utilisées en guise de monnaie. Par la suite coquillages, minéraux, lingots de métal ou même le sel servent de monnaie. Le terme de « salaire » est d’ailleurs né de cet échange travail contre sel qui était utilisé pour payer les légionnaires romains.

La monnaie et ses évolutions.

C’est en 600 avant J.C., en Asie mineure qu’apparaissent les premières pièces de monnaie en métal précieux. En 1250, le florin s’impose comme monnaie d’échange au travers du continent européen et développe ainsi le commerce « international ». Par la suite, Marco Polo ramène de ses voyages en Chine l’idée de système de coupon. Ils servaient de preuve de dépôt d’or à la banque. Ils remplacent la monnaie métallique et instaurent ainsi l’étalon or.  Désormais un seul et unique taux de conversion existe : l’or. Mais il faut attendre 1661, en Suède, pour voir les premiers billets imprimés. Depuis 1860, on observe l’évolution d’une monnaie dite scripturale. Au départ, les fonds étaient transférés via télégramme, puis vers 1946, John Biggins, banquier de son état, invente la première carte de crédit. Aujourd’hui, face à la demande paiement croissante de faciliter les transactions de nouvelles innovations ne cessent d’arriver, comme le paiement sans contact, l’ApplePay ou encore le Bitcoin !

Avec la Banque, maintenant que vous en savez davantage sur la naissance de la monnaie, découvrez pourquoi on dit que l’argent n’a pas d’odeur !